Les 10 points qui font ou défont un excellent manager ( première partie)

Les 10 points qui font ou défont un excellent manager ( première partie)

Dans la plupart des organisations, le manager est le principal intervenant qui influe sur la qualité du travail fourni par ses collaborateurs. En d’autres termes, c’est lui qui assure la performance de l’équipe. Pourtant, beaucoup de managers ne maitrisent pas les techniques adéquates pour devenir un excellent manager. Cet article détaille 10 points clés pour être un bon manager, et les conséquences de l’absence de ces points.

1. Être autonome et avoir confiance en soi.



Accepter les critiques pour apprendre et évoluer
Partager avec ses collaborateurs ses connaissances et ses expériences
Faire preuve de patience envers les autres
Posséder une bonne communication orale et écrite
Avoir un bon sens de la diplomatie et de l’écoute active
Savoir être ferme face à des collègues qui ne respectent pas la procédure ou qui ne jouent pas le jeu : cela signifie que le manager doit avoir une vision plus large que celle de son équipe .
Savoir être ferme envers un collaborateur qui ne respecte pas ses responsabilités, mais avoir également la capacité à accepter ses excuses : cela signifie que le manager doit être capable de prendre des décisions tout en ayant une bonne vision d’ensemble.
Devenir un bon manager nécessite d’avoir des compétences de communication, de diplomatie et de fermeté.
Savoir communiquer efficacement avec les autres, quel que soit leur niveau hiérarchique, est essentiel.

2. Avoir le sens du service et de l’écoute



Être à l’écoute des autres, c’est leur faire comprendre qu’ils sont écoutés et compris. Lisant leurs besoins, leurs attentes et leurs souhaits, le manager doit pouvoir les satisfaire au mieux. Pour cela, il devra :

Être attentif aux attentes de chacun et les comprendre : il s’agira d’être capable d’identifier avec finesse les besoins de chacun.
Faire preuve de patience en vers les autres.
Donner du temps à chaque collaborateur : le temps de l’écoute, du dialogue et de la discussion.
Montrer de la considération envers chacun en prenant soin de ses besoins.
Être capable d’être ferme avec un collaborateur qui ne respecte pas ses responsabilités, mais ayant aussi la capacité à accepter ses excuses si ce collaborateur en fait la demande.
Avoir le sens du service, c’est également être capable d’aider ses collaborateurs.

3. Rester humble




Être humble, c’est se rendre compte qu’on n’est pas toujours le meilleur et qu’il est parfois nécessaire de demander de l’aide à des personnes plus qualifiées que soi.
Être humble, c’est aussi être capable de reconnaître ses limites.
Être humble, c’est également savoir prendre des conseils et des avis extérieurs.
Avoir conscience de ses qualités et de ses défauts pour les compenser.
Être capable d’apprendre de ses erreurs, à ne pas les reproduire et aller de l’avant.
Être humble, c’est aussi accepter de donner sa place à un autre, s’il est plus compétent que soi.
Oser demander de l’aide pour mieux faire face à la situation.
Faire preuve d’humour envers soi même et envers les autres, cela permet de relativiser les choses et d’être détendu.
Développer son sens de l’humour et s’en servir pour améliorer son quotidien.
Il est important de bien appréhender ses qualités mais aussi ses défauts, pour les compenser.
Avoir des qualités
« Avant de rechercher d'autres qualités, il faut apprendre à se connaître soi-même ».
C’est l’une des premières choses à faire quand on veut mieux connaître soi-même.
On y recherchera les qualités qui nous caractérisent et celles qui sont plus difficiles à vivre ainsi que les défauts qui nous causent le plus de problèmes.
Le but est de se connaître et d’apprendre à vivre avec ses qualités et ses défauts.
Se connaître soi-même
Savoir ce que l’on aime, ce qui nous fait plaisir, ce que l’on aime faire, les activités qui nous intéressent.
Savoir ce que l’on aime beaucoup, comme nos qualités, mais aussi ce qu’on n’aime pas.
Savoir ce qui est difficile pour nous à vivre.
Ne pas avoir peur d’admettre ses défauts, c’est pouvoir les corriger.
Identifier ses qualités et ses défauts
Avoir de la répartie, de l’humour, être drôle, avoir du charme, être un bon citoyen, être honnête, responsable, travailler bien, quelques qualités que l’on aime bien.
Savoir ce qu’on fait bien et ce qui nous apporte de la satisfaction.
N’hésitez pas à noter tout ce qui vous vient à l’esprit.

4. Avoir la capacité de prendre des décisions rapides et justes



Avoir de la confiance en soi, être sûr de soi, savoir ce qu’on veut, avoir le sens des responsabilités.

Connaître ses besoins et ses envies.
Savoir ceux qui vous aiment.
Savoir comment vous êtes perçu par les autres.
Ne pas avoir peur de dire la vérité à quelqu’un qui ne l’apprécie pas.
Savoir écouter sans juger (faire preuve de respect).
Avoir confiance en soi et en ses capacités.
Avoir confiance en la vie.
Savoir ce que l’on aime réellement faire.
Savoir être rigoureux et se discipliner
Savoir ce que l’on aime faire.
Savoir quoi faire, quand, comment et pourquoi?
Savoir ce qu’est la discipline, en quoi elle consiste et à quoi elle nous permet d’atteindre nos objectifs.
S’organiser pour être productif.
Avoir les bons réflexes
Ne pas avoir peur de prendre des risques.
Savoir dire « non » à son patron, à ses supérieurs, à ses amis, etc. (savoir dire « non »).
Être heureux, savoir vivre et savoir mourir

Avoir le sens de l’humour.
Penser positivement.


5. Maitriser les techniques de communication orale et écrite.




Savoir parler en public.
Connaître les règles de base de la grammaire.
Savoir écrire une lettre, une rédaction, un rapport et des rapports.
Connaître les techniques de présentation professionnelle.
Être en mesure de lire un texte ou un document et d’en tirer des informations.
Savoir lire et comprendre une feuille de calcul ou un tableau.
Savoir comment présenter ses idées et son travail à un auditoire.
Savoir se tenir avec élégance et savoir se taire quand il le faut


Savoir utiliser les techniques du management.
Savoir gérer son temps.
Savoir gérer une équipe.
Être capable de diriger une équipe, de suivre et contrôler ses performances et de maintenir un bon climat de travail.
Être capable de motiver ses équipes.
Savoir reconnaître les compétences des autres.
Être capable de prendre et d’assumer des décisions.
Enseigner aux autres les compétences nécessaires à le ur métier et à leur fonction.
Savoir communiquer clairement avec les autres.
Être capable de travailler de manière autonome.
Savoir se faire remarquer.


Savoir développer son idée en faisant preuve de créativité.
Savoir se fixer des objectifs et imaginer des solutions pour y parvenir.
Être capable de contrôler son temps.
Être capable d’adapter son comportement en fonction des différents publics et d’intégrer des changements dans sa façon de faire.
Être capable de résoudre les problèmes.
Être capable de prendre des décisions.
Être capable de s’organiser et d’organiser son travail.
Être capable d’accomplir un travail régulier et bien exécuter un travail chronométré.
Être capable de travailler avec des personnes différentes et de les supporter.
Savoir gérer son stress pour rester calme en toutes circonstances.
Bandeau DCF
Confidentialité et cookies